Acheter en toute CONFIANCE  0800 909 190
Mon compte | Panier
0
Chapeau Panama Mall Gamboa Authentique Chapeau Panama
LIVRAISON GRATUITE
En achats de $199 ou plus

Chapeaux pour hommes
Chapeaux pour femmes
Styles
Couleurs
Accesoires
Sets
Roll Up
Collections
Montecristi
Premium
Les Plus Vendus
Soldes
Nouveaux Produits

GUIDES
Comment Acheter Un Chapeau de Panama
Soins du chapeau de Panama
Histoire du Chapeau de Panama
Nos Artisans
CADEAUX D'ENTREPRISE ET LES SOUVENIRS
Cadeaux Corporatifs
Souvenirs Corporatifs
Souvenirs Personnalisés
Histoire du Chapeau de Panama

 

La matière première pour l'élaboration des célèbres chapeaux de Panama, est la feuille de palmier "Cardulovica Palmata", communément connue sous le nom de "de Paille Toquilla".

Cette plante est cultivée principalement dans les parties montagneuses de la Côte et de l'Est équatoriens, dans les provinces de Manabí, Guayas, Esmeraldas et Morona Santiago.

Quand les conquérants espagnols arrivènt à ce qu’aujourd’hui sont les provinces Guayas et Manabí sur la côte équatorienne, ils ont vu des indigènes utilisant des chapeaux de paille qui couvraient leurs oreilles et leur col. Ces chapeaux semblaient des « coiffes », comme celles qui utilisent les religieuses ou les veufs en Europe. Les conquérants ont alors appelé ces chapeaux « Toquillas » et la paille avec laquelle ils sont faits, comme "Paille Toquilla".

Selon la légende, ce chapeau autochtone a obtenu son nom quand Teddy Roosevelt a participé à l'inauguration du Canal de Panama (1913). Pendant l’événement, il a reçu comme cadeau un chapeau de paille équatorien, et sans savoir sa vraie origine, il le mentionna comme Chapeau de Panama.

Dans la période de 1800 à 1900, le chapeau de paille eut un grand développement et sa présence au niveau mondial fut chaque fois plus notoire, le présent dans des événements comme la fièvre d'or de la Californie ou l'exposition de Paris en 1900.

Nous savons aujourd'hui que le "Chapeau de Panama" est fait en Équateur. Les secrets pour l'élaboration de ce chapeau, passent de génération, en génération et actuellement il est toujours fait à la main, principalement dans la région de Cuenca et de Montecristi.

Chaque chapeau est unique, totalement artisanal, ce pourquoi il doit être bien soigné.